Évaluation du potentiel de valorisation de résidus granulés de pommes de terre à la ferme pour les filières alimentation animale, fertilisation et énergie

Christine Landry, chercheure

Christine Landry

Chercheure

418 643-2380
poste 640

Joindre Christine Landry

Description

Selon l'étude de 2007 du Groupe Agéco sur les préoccupations du secteur maraîcher, 80 % des producteurs gèrent des résidus post-récolte et 38 % sont énormément préoccupés par les normes environnementales liées à leur gestion. Les producteurs de pomme de terre ne font pas exception. La gestion de leurs résidus est d'autant plus problématique que les quantités sont de loin les plus importantes (65 000 t/an). De plus, leur teneur en eau empêche leur compostage et des risques environnementaux et phytosanitaires élevés sont liés à leur accumulation. Leur gestion constitue donc un défi qui s'amplifiera avec l'entrée en vigueur de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles. Une pression sera forte sur le milieu agricole pour recevoir des résidus externes qui viendront concurrencer ceux de la ferme. Il est donc prioritaire que les résidus de pommes de terre soient bien positionnés sur le marché des matières organiques. Pour ce faire, les résidus doivent être transformés par un procédé peu coûteux et accessible en un produit facile d'entreposage, de transport et de manutention auquel une valeur (nutritionnelle, fertilisante ou énergétique) aura été attribuée.

Objectif(s)

  • Faciliter la conservation et l'usage des résidus de pommes de terre par leur granulation et promouvoir la valorisation de la fraction solide granulée par l'identification de sa salubrité et de ses propriétés nutritionnelles, fertilisantes ou énergétiques et de la fraction liquide par sa caractérisation agronomique.
  • Réaliser une analyse économique de substitution de produits concurrents selon les différentes voies de valorisation explorées.

De 2014 à 2017

Durée du projet

Production maraîchère

Secteurs d'activité

Valorisation des résidus

Service

Ces travaux permettent de donner une valeur économique et agronomique à des matières résiduelles.

Partenaires

Innov'Action | Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec | Agriculture et Agroalimentaire Canada

Cela pourrait vous intéresser

Concombres
2017-2018 • Production maraîchère

Essai de fertilisation k pour la culture du concombre frais sous fertigation à l’échelle du Québec

Ce projet vise à déterminer les doses en K (5 doses) à mettre avant la plantation dans le concombre sous plastique fertigué en azote.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Champ d'ail
2019-2023 • Production maraîchère

Développement de stratégies de fertilisation dans l’ail biologique combinant des engrais verts et de ferme basées sur leur dynamique de fourniture en N et P et leur impact sur la qualité des sols

L’acquisition de connaissances sur la dynamique de fourniture en azote de régies mixtes d’engrais verts et de ferme et sur l’évolution des prélèvements de l’azote par l’ail permettra de mettre au point des stratégies de fertilisation qui assurent de combler les besoins de l’ail tout en minimisant l’accumulation de phosphore et le lessivage de l’azote.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry
Engrais verts

État de la situation du ratio carbone labile / carbone organique total des sols de la région du Saguenay–Lac-St-Jean

Un apport en carbone labile déménagerait une quantité de phosphore vers la solution du sol, le rendant de nouveau disponible pour l'assimilation par les plantes en croissance.

Chercheure : Christine Landry

En savoir plus sur le projet

Christine Landry